Gobelet carton café : d’où viennent-ils ?

Après la révolution contre le plastique non réutilisable tel que les pailles, les gobelets en plastique jetables ne sont plus les bienvenus dans les cafés et les fast-food. C’est là que les gobelets en carton saisissent l’opportunité et se lancent en envahissant les marchés et les cafétérias, prétendant être plus écologiques que le plastique, et 100% recyclable. Est-ce une réalité ou une publicité mensongère lancée par les fabricants de gobelets ?

Fabrication des gobelets en carton

Comme son nom l’indique, c’est un verre en carton qui sert à boire mais qui est à usage unique. Il est couramment utilisé dans les endroits publics ou dans les hôpitaux, pour des précautions de santé contre les maladies contagieuses et la prolifération des mauvaises bactéries.

Leur fabrication se fait comme suit :

  • Les gobelets en carton pour café sont faits de multiples couches de papier pour donner une paroi rigide et résistante à l’humidité.
  • Le bord de ce dernier est enroulé pour entrer en contact avec les lèvres sans les blesser ou gêner l’utilisateur.
  • Le carton est le plus souvent collé à l’aide de colle.
  • Par mesure d’hygiène, un gobelet en carton doit être fait de papier non recyclé, à moins qu’il soit couvert de protection supplémentaire thermique qui empêche le contact du carton avec la boisson qu’il contient.
  • Le carton est une matière qui ne peut contenir l’eau, c’est pour ça que les couches de papier doivent être recouverte d’une légère couche étanche.
  • L’imperméabilisation peut se faire à l’aide d’argile, que l’on dépose au fond du verre avant de le faire tourner à haute vitesse pour qu’il recouvre les bords, ou de polyéthylène qui est un plastique.

Sont-ils vraiment 100% recyclables ?

La procédure qu’utilise la fabrication des gobelets en carton pour les rendre étanches, fait que le carton est associé à une autre matière, généralement du plastique (polyéthylène).

Cette fine couche rajoutée au carton est très difficile à séparer, ce qui rend le recyclage assez délicat.

Il reste toujours des résidus de polyéthylène après sa séparation du carton, ce qui diminue la qualité du papier après le recyclage. C’est la plus grande preuve qu’il n’est pas 100% recyclable.

Des chercheurs essayent de trouver des moyens pour régler ce problème en isolant tous les constituants.

Il existe une catégorie de gobelets sur lesquels est écrit « 100% biodégradables« . Dans cette dernière, une couche de polylactique obtenu à partir d’amidon de mais joue le rôle de la couche étanche au lieu du plastique. Cette couche est naturellement biodégradable ce qui ne cause pas de problème vis-à-vis du recyclage.

Pour finir, ces gobelets sont un peu moins endommageant pour l’environnement que ceux en plastique, mais il faut quand même chercher une meilleure solution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *