Exposition aux écrans : comment la contrôler ?

Force est de constater de nos jours le nombre important de temps passés devant nos écrans. Plusieurs raisons peuvent motiver cette pratique devenue courante. Pourtant il existe bon nombre des risques auxquels nous sommes exposés face à ce fait. Ne pouvant pas nous en passer, l’idée de recourir à des moyens pour limiter le temps devient indispensable. Exposition aux écrans : comment la contrôler ? Découvrez nos astuces dans cet article.

Essentiel à savoir

Vous faites usage des écrans tous les jours de votre vie. Qu’ils s’agissent de vos smartphones, des ordinateurs, des télévisions et autres. Bien qu’ils présentent de nombreux avantages, très vite, ils nous déconnectent du monde réel. Leurs utilisations vous procurent une sorte de satisfecit, mais ils peuvent également vous nuire. Il fut une époque où la bibliothèque était le seul endroit de référence pour se documenter. Une époque où vous êtes tenu de faire usage d’un téléphone fixe ou vous déplacer pour voir un proche.

Depuis le temps, beaucoup d’avènements ont secoué le monde. Passant de la télévision dite blanc noir à la télévision couleur. De l’ordinateur à internet devenu une révolution mondiale. De la téléphonie mobile à la naissance d’un objet fétiche. Des tablettes tactiles vers un nouveau mode de consommation d’internet aux objets connectés. Ces appareils ont eu un impact réel sur le monde. Il est plus aisé de constater aujourd’hui dans chaque famille la présence d’un ou de plusieurs de ces appareils.

Bien que ces appareils ne présentent aucun risque, leurs utilisations par contre présentent bien plus de dégâts. Le problème intervient lorsque le comportement de l’utilisateur devient excessif. À ce moment le plaisir de l’utiliser prime sur la raison puis vous perdez ainsi le contrôle. Vous ressentez un malaise quand vous n’êtes pas connecté.

Exposition aux écrans

Vous devez pouvoir évaluer l’impact des écrans sur votre vie quotidienne. Cela passe par la relation que vous faites de ces derniers avec vous, votre entourage et votre travail. Pour savoir si l’usage que vous faites de votre écran est risqué, Marc Pratarelli définit différents profils d’usagers. Il s’agit des raisonnables dont l’usage se résume au strict nécessaire. Les dépendants d’internet par contre sont animés d’une folle envie de se connecter à internet. Ils peuvent y passer tout leur temps rien qu’à surfer sur internet. Et pour finir les accros du cybersexe à la quête perpétuelle de sites à caractères pornographiques.

Pour bien gérer son rapport avec les écrans, il faut apprendre à maîtriser vos temps d’écran. Cela vous amène à définir des temps d’heures pour se connecter. Ne vous laissez pas emporter par les programmes télévisés. Privilégiez également votre sommeil quand besoin se fait ressentir. Veuillez également éviter que ne s’installent les habitudes, limiter le multitasking et multiplier les moments de plaisir hors écran.

Astuces pour contrôler

En devenant indépendant de l’internet votre ordinateur et votre smartphone sont vos recours quotidiens. Appareil à usage pratique et facilement maniable, le smartphone occupe une place de choix. Alors quoi de plus normal pour commencer à désactiver vos notifications ? Vous devrez le savoir, les notifications nous tiennent longtemps en haleine. Elles vous empêchent de passer à autre chose. Outre cette mesure, faites usage de ruse. Elle consiste à placer le téléphone distant de vous et à vaquer à d’autres occupations.

Apprenez à mesurer et contrôler le temps passé chaque jour sur votre téléphone vous aide également dans cette quête. Si vous vous sentez dans l’incapacité d’y arriver vous-même, des applications disponibles vous y aideront. Une autre option serait de programmer des journées sans téléphone. Pour y arriver rendez-vous à des lieux où l’usage du téléphone n’est pas nécessaire d'adopter la méthode du Dr Rosen. Rendre son téléphone moins attrayant ou encore redécouvrir le plaisir du réveil traditionnel sont d’autres options susceptibles d’être exploré.

Pour finir nous vous exhortons à prendre des mesures pour ne pas sombrer dans la dépendance. Le monde réel et le monde virtuel sont totalement contraires. Et votre vie, votre quotidien s’alliera toujours avec votre monde réel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *