Dépendance affective : comment la repérer ?

Vivre à travers l'autre, avoir l'impression que sans cette personne on ne peut vivre. en réalité, la dépendance affective est un état psychologique avec des répercussions sur les relations amicales et/ou amoureuses. Pour s'en sortir, il faut reprendre confiance en soi, arrêter d'accorder toute son attention à l'autre et se créer son propre univers hors de sa zone de confort.

Ne plus accorder toute son attention

La dépendance affective vient de ce sentiment d'abandon et de rejet des autres. Dans l'esprit, on crée des scénarios, parfois avérées et parfois non, qui conduis à s'effacer pour accorder trop d'importance à un partenaire ou un ami. L'on ne veut pas le perdre et on est prêt à tout pour le garder près de soi. La dépendance affective conduit à la passivité. On existe qu'à travers l'autre et on lui démontre une grande importance. L'on fait clairement passer les autres et leurs besoins avant les siens. L'on préfère manquer de tout pourvu que le compagnon ou l'ami ne manque de rien.

Pour sortir de cette situation, il est plus judicieux de créer une indépendance en accordant moins son attention aux autres. Être aux petits soins est une bonne chose mais il est important de se satisfaire d'abord avant tout. La reconnaissance de sa propre importance, de son bien-être est primordiale. Le but est de construire sa vie non pas en étant égoïste mais en se donnant de la valeur.

Développer la confiance en soi

La confiance en soi est un élément central dans la lutte contre la dépendance affective. Il est question ici de s'affirmer dans ses rapports avec les autres au lieu de rester en retrait et taire ses sentiments, ses besoins et ses atouts. Au cas contraire, la dépendance affective développée la frustration et le repli sur soi. Parce que vous ne vous sentez pas digne de recevoir de l'amour ou de la considération, l'angoisse s'installe. On se sent moindre comparé aux autres. Pour être aimé à sa juste valeur, il faut s'aimer soi-même. Sans l'estime et la confiance en soi, on ne pourra que dépendre des autres. Parmi les astuces pour développer la confiance en soi, il est bénéfique de lire sur le développement personnel. Il y va de son épanouissement et de son évolution personnelle. Il donne la capacité de cultiver la réussite dans ses relations avec les autres. L'entourage est également une source de développement de la confiance en soi. Si votre compagnon vous rassure par exemple chaque fois que vous avez des doutes sur sa fidélité, sur son amour, la dépendance affective va laisser place au réconfort.

Créer son propre univers hors de sa zone de confort

La dépendance affective peut découler d'une enfance durant laquelle on s'est senti délaissé et peu encourager. Ne pas recevoir l'affection d'un parent, son soutien ou le voir intervenir face à ses difficultés. En grandissant, l'on a l'impression de mériter l'aide de personne. Sur le plan psychologique, l'on attend plus l'approbation des autres dans tout ce qu'on entreprend. Dans ces cas, l'idéal serait de créer son propre univers. Plus spécifiquement, une personne atteinte de dépendance affective, n'a pas d'identité propre. En quittant sa zone de confort, notamment des amis qui nous dictent tout, une famille qui donne toujours son avis sur tout ce qu'on entreprend, on devient indépendant. L'on décide soi-même sur ses choix par exemple de carrière, de sa vie familiale. Le but est d'être le propre artisan de sa vie et de croire en ses choix personnels. Pour cela, l'appui d'un psychologue serait idéal. Il saura vous donner les astuces pour arriver à tenir et à ne pas perdre ses convictions et de garder le cap sur des objectifs fixés dès le départ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *